L1 S1 Histoire des Cinémas

Le Cinéma de fiction face à l’Histoire – de la rupture radicale avec la Modernité

Etude sommaire de cas :

 – Voyage au bout de l’Enfer (The deer hunter) de Michael Cimino, USA, 1978

Premier film américain traitant de la guerre du Viêt Nam, avec Robert De Niro, John Cazale (dont c’est le dernier film), John Savage, Meryl Streep et Christopher Walken (dont ce sont les premiers rôles importants).Voyage au bout de l’enfer raconte l’amitié de trois ouvriers partis combattre au Viêt Nam qui, pour certains, en resteront marqués par des séquelles physiques ou psychologiques.

Punishment Park, de Peter Watkins, USA, 1971

Punishment Park procède d’une uchronie. Il développe les conséquences possibles d’une déclaration d’état d’urgence par le président des États-Unis pendant la guerre du Viêt Nam qui n’a, dans la réalité, jamais été décrétée.

– Stalker, d’Andreï Tarkovski, URSS, 1979

Avec une poignée d’acteurs : Alexandre Kaïdanovski, Alisa Freindlich, Anatoli Solonitsyne et Nikolaï Grinko. L’histoire de Stalker est une zone interdite dans laquelle serait tombée un météorite. La traverser présente un danger mortel et le « Stalker » est chargé de faire pénétrer en fraude un physicien et un écrivain au cœur de la zone dans une chambre où tous les vœux seraient exaucés.

– L’Arche russe, d’Alexandre Sokourov, Russie, 2002.

Avec : Sergueï Dreiden, Maria Kuznetsova, Leonid Mozgovoy, l’Arche russe, qui nous fait entrer dans l’Histoire de la Russie à travers le Musée de l’Ermitage à St Petersbourg, a pour particularité de ne présenter qu’un seul (long) plan-séquence et près de 1000 acteurs.

afin de faire écho au cours je vous recommande de (re)voir ces quelques films :

  • La guerre des mondes, de Steven Spielberg (2005)

Ray Ferrier est un docker divorcé et un père rien moins que parfait, qui n’entretient plus que des relations épisodiques avec son fils Robbie, 17 ans, et sa fille Rachel, 11 ans. Quelques minutes après que son ex-femme et l’époux de cette dernière lui ont confié la garde des enfants, un puissant orage éclate. Ray assiste alors à un spectacle qui bouleversera à jamais sa vie…

  • Délivrance, de John Boorman (1972)

Ed Gentry, Lewis Medlock, Bobby Trippe et Drew Ballinger, quatre citadins américains, se réunissent lors d’un week-end afin de descendre une rivière très mouvementée en canoë. Cette rivière de Géorgie devant être recouverte par l’inondation de la région à la suite de la construction d’un barrage, ils montent cette expédition comme un dernier hommage à la nature défigurée par l’homme. 

À sa sortie en 1972, l’expérience traumatisante vécue par les héros du film fut considérée comme une métaphore de la guerre du Viêt Nam. Le film de Boorman servira d’inspiration à Michael Cimino pour son drame guerrier, Voyage au bout de l’enfer, dont le directeur photo, Vilmos Zsigmond, fut aussi celui de Délivrance.

  • Duel dans le Pacifique, de John Boorman (1968)

Au cours de la Seconde Guerre mondiale dans le Pacifique, un aviateur américain abattu échoue sur une île déjà occupée par un marin japonais. Chacun va essayer de prendre possession de l’île. Finalement, ils vont construire ensemble un radeau et rejoindre un camp en ruines. Mais des photos de soldats torturés et plus généralement leurs différences culturelles vont remettre en question leur coopération mutuelle.

11 réflexions au sujet de « L1 S1 Histoire des Cinémas »

  1. I just couldn’t dapert your webpage prior to suggesting that I really enjoyed the regular information and facts an individual deliver for your visitors? Is gonna be back generally to verify up on new posts

    • Hi Mairsol,Thanks, girlie! You know what I like about this one, too? The brush is useful. Usually I just throw the brushes that comes with products out, but in a pinch this one isn’t too bad. Have you tried Hula? I think that’s next on my list!

    • Third Flower…My wife and i are now delighted that Albert could perform his reports due to the concepts he had as a result of your website. It truly is on occasion perplexing to simply often be giving away steps which many people could have been promoting. So we abs…

    • After reading Johns post, and witnessing the last 3 games and losing to a sorry ass bunch of sad sacks like the Padres, the win loss may show on track for a 90 win season, but that is some sorry-ass pathetic team out there, and you have to change the guys running things.

    • For me, it’s most certainly Raiders Of The Lost Ark, just a classic and a great film, and one iconic unforgetable theme song. Though i like Air Force One, i would have deleted that film from this list and added The Empire Strikes Back & The Fugitive.

    • Probus : Epona, déesse tutélaire des chevaux et des ânesLe gaulois « epos » est d’ailleurs le correspondant exact du cheval latin (equus) et du grec (hippos) avec passage régulier du kw indoeuroépéen à p en gallo-britannique. Les Gaulois avaient d’autres noms encore (marcos ou cheval monté d’où le roi Marc, caballos ou cheval de trait, mandu, etc.), « epos » c’était le cheval attelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *